Ajouter le RSS de l'argus du mobile
Revendez ou recyclez votre téléphone

Infinix Alpha 8, huit cœurs pour un smartphone plein de charme

Avec son Alpha8, le constructeur Infinix propose un smartphone low-cost qui se veut pourtant aussi puissant que les ténors du secteur, notamment grâce à son processeur huit coeurs.

Résumé du Infinix Alpha 8, huit cœurs pour un smartphone plein de charme

Points positifs

  • - Le design
  • - La puissance
  • - Le rapport qualité/prix
  • - L’interface Infinix
  • - 2 Go de mémoire vive

Points négatifs

  • - Pas de 4G
  • - La finition en plastique
  • - L’appareil photo est un peu trop moyen
  • - Pas de résolution Full HD pour l'écran

Verdict de la rédaction

Infinix signe ici un très bon smartphone. L’Alpha 8 affiche un excellent rapport qualité/prix et les performances sont au rendez-vous. Il en va de même de la finition et Infinix propose une excellente alternative aux ténors du moment.

L’Alpha 8 marque une rupture dans la stratégie d’Infinix. Le constructeur se positionne cette fois avec un produit plus haut de gamme, en quête de valeur ajoutée. Niveau design, il affiche des lignes élégantes, qui ne sont pas sans rappeler le Samsung Galaxy S4 ou le Galaxy Note 2.

L’Alpha 8 affiche donc des courbes très proches des produits du coréen, dont il emprunte également la coque qui est entièrement en plastique. Celui-ci reste de bonne qualité et son dos est légèrement bombé ce qui favorise la prise en main.

En revanche au jeu de sept différences, le cerclage avec un effet métal, est ici d’un doré alors qu’il est argenté sur le Galaxy S4 de Samsung. Ainsi, nous sommes en présence d’un mobile plutôt élégant, qui n’est pas sans charme même s’il s’inspire d’anciennes stars de la téléphonie mobile.

La fabrication est soignée et l’Alpha 8 est bien assemblé. Le dos amovible est fait d’un plastique qui n’est trop fin et l’enlever comme le replacer se fait sans inquiétude. Petite touche fashion, le dos est certes lisse avec un rendu laqué, mais il laisse apparaître une peinture en nid d’abeille du plus bel effet. Infinix signe donc un smartphone qui ne gagnera pas des prix de design, mais qui malgré sa taille (158 x 78,5 x 8,4 mm pour 152 g), écran de 5,5 pouces oblige, ne fait pas massif, sachant même être assez esthétique.

L’ergonomie est classique avec sur la tranche droite le bouton de mise en marche et sur la tranche gauche la gestion du volume. La prise jack se trouve sur la tranche supérieure tandis que le port Micro USB est sur la tranche inférieure.

Huit cœurs pour un smartphone efficace

Avec un processeur MediaTek MTK MT6592 qui aligne huit coeurs, une puce graphique dédiée Mali 450 MP et 2 Go de mémoire vive, l’Alpha 8 d’Infinix est vraiment bien équipé. Surtout dans sa gamme de prix autour de 200 euros. Les performances sont aux rendez-vous et se situent un peu au-dessus de ce que propose le Samsung Galaxy S4, et juste en dessous du LG G2.

Le smartphone en a donc sous le capot et il se révèle très véloce. Ainsi, Android 4.2.2 se comporte à la perfection, il n’y a presque jamais de ralentissement. Le comportement des applications est aussi d’excellente tenue, et l’Alpha 8 est vraiment plaisant à utiliser. Les joueurs ne sont pas non plus oubliés, et ils profiteront d’une véritable petite console de jeu haute définition. Certes, il n’apporte pas la fluidité de ses concurrents plus haut de gamme, mais cela ne l’empêche pas de très bien se comporter avec les jeux vidéo en 2D et en 3D.

Android est ici habillé d’une surcouche graphique signée du constructeur. Les icônes sont très colorées, avec un joli effet flat. Il n’y a pas de menu dédié pour les applications. Dès lors celles-ci prennent toute la place sur la page d’accueil à l’instar de l’ iPhone. Il faut donc bien les organiser et les réunir dans des dossiers pour ne pas s’y perdre. Bien qu’un peu déroutante au départ, cette interface graphique est au finale plaisante à utiliser et efficace.

Un smartphone qui vous en donne pour votre argent

L’Alpha 8 ne dispose pas d’applications à valeur ajoutée comme en proposent beaucoup de smartphones plus haut de gamme. Seule la surcouche Infinix est présente, comme nous l’avons vu plus haut.

L’appareil photo bénéficie d’une définition élevée de 13 mégapixels. Celui-ci se débrouille plutôt bien tant que les conditions de luminosité sont bonnes. En revanche, dans la pénombre, ou en pleine nuit, les clichés sont vraiment trop justes et le flash LED n’apporte pas beaucoup d’aide. L’autofocus est plutôt réactif, sans être le plus rapide de la catégorie. Les photos sont de qualité, mais les détails ne sont pas les plus fins qui soient. Il est à privilégier pour un usage Internet ou sur un appareil mobile.

Le capteur est capable de filmer en Full HD 1080p (1920 x 1080 pixels), pour des petits films qu’on pourra regarder sur un téléviseur compatible. Les images sont fluides mais le rendu manque un peu d’éclat. La partie audio n’est pas en reste avec le son Dolby pour les films bien sur, mais également pour la musique et les jeux. Enfin, le deuxième capteur qui prend place sur la face avant affiche une confortable résolution de cinq mégapixels. Utile pour les selfies

L’autonomie est au rendez-vous avec une batterie de 2430 mAh qui permet de tenir une journée en usage classique et qui nécessitera une nouvelle phase de charge au bout de 7h30 environ. De bons résultats qui restent stables même si vous utilisez la fonction double SIM

Retrouvez toutes nos vidéos tests produits sur la chaîne vidéo de L'argus du mobile.

 

comments powered by Disqus

Revendre un produit

Acheter un produit

Rechercher un modèle précis

Trier par marque

Rechercher

Acheter un produit

Revendre un produit

Rechercher un modèle précis

Trier par marque

Rechercher